Choisir d'aborder la photographie par le truchement d'itinéraires (personnels, divers, réels ou imaginaires) est un parti qui me convient bien.
L'itinéraire est par définition le chemin à suivre pour aller d'un lieu à un autre.

Ces chemins intérieurs, sédentaires ou nomades, ouverts me permettent d'aller où je veux, de construire de courtes histoires, de les donner à voir, d'en emprunter aux autres, et de m'approprier des mises en scène, ainsi quand une photographie plongée dans le réel s'offre à moi, c'est bien moi qui en suis l'auteur !

Saisir et appréhender la variabilité du sens, c'est admettre que la lisibilité si fragile de l'image passe par la diversité des sensibilités qui la contemplent, qui la manipulent...

La signification d'une photographie contemporaine réside dans sa relation à d'autres photographies plus anciennes et cette universalité me permet de concilier l'image du passé avec l'image du présent, tout en restant disponible aux talents des autres.

Top